(+33) 06 02 21 12 69

Club de Bibliographie du 09 février 2024


animé par le Dr André Aboulkheir

Invité :  Dr Claude Danan  (Pédiatre Néonatologue, CHI Créteil)

 

Prématurité et conséquences sur la relation mère-enfant

 

Dans notre pratique clinique Psychosomatique Intégrative nous avons l’habitude, lors de l’étape de l’investigation, d’interroger les patients sur ce
qu’ils savent ou qu’ils pourraient savoir de leur toute petite enfance et aussi sur le déroulé de la grossesse de leur mère. Comme le précise le Professeur JB Stora, page 26 de son livre - Psychosomatique intégrative, une nouvelle approche des relations entre le corps et l’esprit- : « il est important avec nos patients de toujours penser au stress maternel pendant la grossesse, et de savoir quelles sont les évènements de vie qui ont perturbé le développement fœtal ».


Un exemple qui illustre ce propos est le cas extrême où la grossesse ne va pas aller jusqu’au terme des neuf mois et donner naissance à un nouveau-né prématuré . Les causes de la prématurité sont multiples, mais la participation psychique à cette pathologie gestationelle n’est généralement pas pris suffisamment en compte, comme par exemple, le stress familial et environnemental pendant la grossesse...

 

On distingue trois stades de prématurité :

-la prématurité moyenne entre la 32e et la 37e semaine,

-la grande prématurité entre la 28e et la 32e semaine,
-la très grande prématurité à moins de 28 semaines !


Un petit film de quatre minutes, très impressionnant et émouvant va pouvoir nous faire rentrer dans la réalité de la prématurité extrême, et nous montrer d’une certaine façon, alors même que certaines fonctions vitales ne sont pas du tout matures après cette naissance, comment la vie de relation est importante et peut faire démarrer le développement de l’appareil psychique. Dans le service de réanimation, des trés grands prématurés du Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil, (où ce film a été tourné), l’équipe médicale a bien réalisé et pris en compte l’importance de la relation mère-enfant dès la naissance et contrairement à d’autres services de réanimation ou la mère ne peut voir son enfant qu’entre 14 et 18 heures « aux heures de visite », ici, elle est présente en permanence avec son bébé, sa chambre étant à côté du lit de réanimation du prématuré.

 

Un texte introductif du Docteur Claude Danan, ex chef de service de cette réanimation, et quelques articles associés nous montrent l’importance accordée à ce principe, principe auquel nous sommes très attachés en Psychosomatique Intégrative.

 


Articles similaires

Catégories

Derniers articles

Club de Bibliographie du 09 février 2024

Londres 07.2023-Éditions Phoenix-"The Psychosomatic Therapy Casebook"

Nouvel ouvrage de Jean Benjamin Stora

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.